Comment choisir ses chaussures de randonnée

"

Les chaussures de randonnée sont l’élément le plus important quand on part en randonnée. Si vous devez investir dans un morceau d’équipement, c’est bien celui-ci!

Donc dans cet épisode, je vous explique les critères à prendre en considération pour choisir vos chaussures de randonnée, les différents types de chaussures de randonnée qui existent sur le marché ainsi que plusieurs trucs pour vous aider à faire le bon choix lors de l’achat.

 

1. Déterminer votre pratique principale

La première étape à faire pour choisir ses chaussures de randonnée est déterminer les conditions principales dans lesquelles on les utilisera. Voici les principaux critères à prendre en considérations:

  • la fréquence des randonnées
  • la longueur des randonnées
  • les types de terrains empruntés
  • les principales conditions climatiques rencontrées
  • le poids du sac à dos

Choisissez une paire de chaussures pour votre pratique principale actuelle. Si vous voulez progresser dans votre pratique de la randonnée, il vous faudra probablement prendre une autre paire de chaussures éventuellement.

 

2. Choisir le type de chaussure de randonnée

Il existe divers types de chaussures de randonnée qui ont chacun leurs avantages et leurs désavantages.

Pour partir en randonnée de façon sécuritaire, il est donc important de bien choisir le type selon votre pratique principale.

Gardez en tête que les chaussures de sports normales ne sont pas adaptées à la pratique de la randonnée parce qu’elles

  • n’offrent pas assez de support et de maintien du pied et de la cheville;
  • ne protègent pas suffisamment les pieds des obstacles (roches, racines);
  • n’ont pas assez d’adhérence pour être sécuritaires sur des surfaces lisses ou mouillées.

Préférez donc l’un des types de chaussures adaptées à la randonnée parmi les suivants:

 

Chaussures de trail ou trails runners

  • Elles ont une tige basse, c’est-à-dire qu’elles montent au niveau de la cheville.
  • Elles sont semblables à des chaussures de course, mais elle sont plus rigides, ont un meilleur maintien, une meilleure adhérence et une meilleure accroche.
  • Les chaussures de trail sont plus légères et confortables que les autres types de chaussures de randonnée.
  • Elles sont adaptées pour:
    • la course sur sentier
    • les randonnées en moyenne montagne (si vous en avez l’habitude et que vos chevilles musclées)
    • les pèlerinages avec peu de passages en montagne
    • et beaucoup d’autres sports de plein air (vélo, kayak)
  • C’est possible de les utiliser en longue randonnée sous certaines conditions:
    • sur un terrain assez sec et pas trop technique
    • en moyenne montagne
    • si vos pieds et vos chevilles sont assez musclés
    • si le sac est léger
    • en utilisant des bâtons de randonnée.
  • Leurs désavantages:
    • elles sont moins durables
    • elles sont à éviter dans des conditions froides
    • les chaussures de trail offrent moins de protection pour les chevilles

Chaussures de randonnée

  • Elles ont une tige mid ou haute.
  • Elles offrent un bon maintain, une bonne adhérence et une bonne accroche.
  • Les chaussures de randonnée ont une rigidité moyenne, ce qui les rend plus adaptées pour les problèmes de chevilles et les terrains plus difficiles.
  • Elles sont polyvalentes, car elles peuvent être utilisées en randonnée à la journée et en randonnée de plusieurs jours dans des conditions pas trop difficiles (moyenne montagne, pas trop de poids).
  • Leurs désavantages:
    • elles sont plus lourdes
    • elles permettent un moins bon déroulé du pied

Chaussures de trek

  • Les chaussures de trek sont à tige haute afin de bien protéger la cheville.
  • Elles sont similaires aux chaussures de randonnée, mais elles sont plus rigides. Elles offrent aussi une meilleure protection contre le terrain grâce aux pare-pierres et aux renforts latéraux, plus de maintien, et elles sont beaucoup plus résistantes.
  • On les utilise pour faire des longues randonnées sur plusieurs jours avec des sacs à dos lourds et dans des conditions difficiles (mauvaise météo, terrain comme des pierriers, beaucoup de dénivelés).
  • Elles sont généralement utilisées en haute montagne (plus de 2000-2500m) mais pas pour faire de l’alpinisme.
  • Leurs désavantages:
    • elles sont lourdes
    • ce type de chaussure ne permet pas un bon déroulé du pied
    • elles sont moins respirantes
  • Ce type de chaussures est à éviter pour des randonnées faciles à la journée.

Chaussures de haute montagne ou d’alpinisme

  • Elles sont utilisées pour faire des passages techniques en haute montagne qui peuvent nécessiter l’utilisation de crampons.

Sandales de randonnée

  • Il ne s’agit pas des sandales de ville. Elles sont spécifiques pour la marche puisqu’elles ont des semelles cramponnées et des velcros qui permettent de bien maintenir le pied.
  • Elles offrent plus de respirabilité et de légèreté que les chaussures fermées.
  • Les sandales de marche sont surtout utiles pour les passages dans l’eau et le sable et pour substituer les chaussures de marche le soir au camp (avec des bas s’il fait froid 😉).
  • Elles sont à utiliser sur des chemins très très faciles et plats quand il fait chaud.
  • Par contre, elles sont à éviter absolument sur des terrains difficiles, accidentés (avec du dénivelé) ou naturels (avec roches, brindilles, etc.) et avec un sac à dos lourd.

Conseils pour l’achat de chaussures de randonnée

Une fois que vous avez choisi le type de chaussures de randonnée qui vous convient le mieux. Il est temps de passer à l’achat! Voici donc quelques conseils pour vous aider:

  • Il faut les essayer!!! C’est fondamental d’essayer les chaussures avant de les acheter, même si vous voule les acheter en ligne.
  • Apportez les chaussettes que vous allez utiliser pour randonner (pas de coton, privilégier le synthétique ou la laine mérinos).
  • Je vous conseille de les essayer en fin de journée, quand les pieds sont plus gonflés, pour choisir la bonne taille.
  • Essayez différents modèles pour être bien certaine de votre choix.
  • Je vous conseille également d’essayer le même modèle dans différentes tailles pour être certaine de la taille à choisir. Généralement, on conseille de prendre un demi voire un numéro en plus de sa taille normale pour des chaussures de randonnée.
  • Essayez toujours les deux pieds, car nos pieds ne sont pas symétriques.
  • Une fois les chaussures au pied, faites attention à la largeur des chaussures: elles ne doivent pas être trop étroites ni trop larges. Il faut également faire bien attention aux points de compression ou de frottements, car ils risquent de causer des douleurs et des ampoules.
  • Marchez avec les chaussures pendant plusieurs minutes dans le magasin et essayez-les en montée et en descente, si possible. En descente, vérifiez bien que les orteils ne cognent pas contre le devant. S’il n’y a pas de structure pour tester les montées, cognez le bout de la chaussure sur le plancher pour voir si les orteilles heurtent le bout de la chaussure.
  • Bougez les orteils vers le haut et les étirer en éventail pour vous assurer qu’ils aient assez d’espace.
  • Ne pas basez pas votre choix sur la couleur des chaussures (je sais, ce n’est pas toujours facile 😅).
  • Finalement, prenez bien votre temps pour bien les choisir! Vous allez peut-être devoir aller dans plusieurs boutiques avant de trouver chaussure à votre pied.

Après l’achat

  • Si vous hésitez et n’êtes pas certaine de votre achat, mettez-les chaussures seulement à l’intérieur de votre maison pour quelques jours afin de décider si ce sont les bonnes pour vous.
  • Marchez le plus souvent possible avec vos chaussures pour les casser avant de les mettre en montagne.

Les chaussures de randonnée étant l’équipement le plus important de tous, j’espère que ces trucs vous aideront à trouver la perle rare qui vous accompagnera lors de vos randonnées!

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.